HÔPITAUX UNIVERSITAIRES  

HENRI MONDOR 

ORTHOPÉDIE  

TRAUMATOLOGIE 

CHIRURGIE DU RACHIS 

Département Médico-Universitaire CARE (Pr. P. DESGRANGES) 

51, avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny - 94010 Créteil Cedex - France 

Tél : +33 1 49 81 26 07 

Fax : +33 1 49 81 26 08 

SERVICE DE CHIRURGIE ORTHOPÉDIQUE ET TRAUMATOLOGIQUE 

Chef de service : Pr. C.H. FLOUZAT LACHANIETTE 

© 2016 : Service de chirurgie orthopédique et traumatologique. Tous droits réservés. I Mentions légales 

Figure 4. Spondylolisthésis par lyse isthmique traité par arthrodèse lombaire par voie antérieure (ALIF). Radiographies standard postopératoires de face (A) et de profil (B). Scanner postopértoire montrant la fusion des vertèbres (C).

Figure 3. Spondylolisthésis par lyse isthmique traité par arthrodèse lombaire par voie antérieure (ALIF).

Figure 1. A droite, lyse isthmique survenant en général pendant l'adolescence. A gauche, début du glissement du corps vertébral sur la vertèbre sous-jacente (spondylolisthésis).

La lyse isthmique survient suite à des microtraumatismes répétés pendant l'enfance et à l'adolescence. La fréquence de cette anomalie est de 5 à 6%. Par la suite, certains patients vont développer des symptômes liés à la micromobilités qui existe entre ces 2 vertèbres.
Un spondylolisthésis par lyse isthmique se produit le plus fréquemment en L5-S1 et dans une moindre mesure en L4-L5 ou au dessus.

Le traitement est initialement symptomatique et comporte des antalgiques, des anti-inflammatoires. Les infiltrations sont peu efficaces.


La chirurgie peut devenir nécessaire en cas d'échec du traitement médical. Elle consiste à fusionner (bloquer) l'étage hypermobile et à décomprimer les racines nerveuses. Nous effectuons généralement cette intervention par voie antérieure mini-invasive (ALIF) (Figures 3 et 4).

Traitement  

Bilan paraclinique  

Des radiographies standard sont nécessaires pour évaluer la morphologie globale de la colonne. Le caractère mobile du spondylolisthésis est évalué sur des clichés dynamiques de profil (en flexion, extension et en chien de fusil). L'importance du glissement est également quantifié (Figure 2).

 

Une IRM permet d'évaluer le degré de dégénérescence discale et l'inflammation des plateaux vertébraux. Un scanner est généralement demandé ; il permet d'évaluer la sténose lombaire et, le cas échéant, la position des vaisseaux dans le cadre du bilan préopératoire d'une arthrodèse lombaire par voie antérieure (ALIF).

Symptomatologie  

Définition  

Le spondylolisthésis par lyse isthmique devient généralement symptomatique lors de la troisième ou quatrième décennie.

 

Dès l'adolescence, les patients peuvent se plaindre d'avoir mal au dos (= lombalgies) mais le motif principal de consultation est l'apparition d'une douleur du membre inférieur. Il s'agit d'une douleur de sciatique à bascule, c'est-à-dire de douleurs de la fesse irradiant à l'arrière ou sur le côté de la cuisse et survenant tantôt à droite, tantôt à gauche.

 

Les douleurs peuvent faire place à des sensations d'engourdissement ou de "fourmis" (= paresthésies).

Spondylolisthésis est un terme latin pour dire "glissement du corps vertébral," et il est diagnostiqué quand une vertèbre glisse, généralement vers l'avant, sur la vertèbre du dessous.
Ce glissement est possible s’il existe une solution de continuité (= fracture ou lyse) ou un allongement de l’isthme (= pars interarticularis) ; l'isthme est une fine bande osseuse qui relit les articulaires supérieure et inférieure d'une même vertèbre (Figure 1). La cause du glissement est différente de celle du spondylolisthésis dégénératif.

Spondylolisthésis par lyse isthmique 

Figure 2. Spondylolisthésis par lyse isthmique de bas grade (faible glissement) (A), et de haut grade (fort glissement) (B). Reconstruction tridimensionnelle des vaisseaux et du rachis dans le cadre du bilan préopératoire d'une arthrodèse lombaire par voie antérieure (ALIF) (C).