HÔPITAUX UNIVERSITAIRES  

HENRI MONDOR 

ORTHOPÉDIE  

TRAUMATOLOGIE 

CHIRURGIE DU RACHIS 

Département Médico-Universitaire CARE (Pr. P. DESGRANGES) 

51, avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny - 94010 Créteil Cedex - France 

Tél : +33 1 49 81 26 07 

Fax : +33 1 49 81 26 08 

SERVICE DE CHIRURGIE ORTHOPÉDIQUE ET TRAUMATOLOGIQUE 

Chef de service : Pr. C.H. FLOUZAT LACHANIETTE 

© 2016 : Service de chirurgie orthopédique et traumatologique. Tous droits réservés. I Mentions légales 

Dans la majorité des cas, nous opérons les pathologies ci-dessus par un abord antérieur lombaire mini- invasif (ALIF, LLIF ou prothèse discale lombaire en fonction des cas), c'est-à-dire en effectuant une cicatrice sur le ventre ou dans le flanc et non dans le dos. Pour accéder à la colonne vertébrale par ce biais, il faut passer au travers de la paroi abdominale où de petits nerfs peuvent être irrités. Ensuite, il faut écarter le muscle psoas (muscle permettant de plier la hanche) et, enfin, il faut écarter les gros vaisseaux situés en avant de la colonne vertébrale, sans les abîmer, de façon à accéder au disque intervertébral (Figure 2).

Figure 2. Anatomie à prendre en compte en cas de voie antérieure lombaire.

En cas d'arthrose du rachis lombaire, des excroissances osseuses apparaissent, notamment au niveau des foramen et des facettes articulaires. Le disque intervertébral perd de sa hauteur (discopathie dégénérative). Une hernie discale peut également survenir. L'ensemble de ses éléments tend à comprimer une ou plusieurs racines nerveuses dans le fourreau dural (sténose lombaire). Cela peut également déstabiliser la colonne vertébrale (spondylolisthésis dégénératifs, scolioses lombaires dégénératives).

Enfin, au cours de l'adolescence, une fracture de fatigue peut survenir au niveau de l'isthme, déstabilisant la colonne vertébrale et, à terme, pouvant occasionner un spondylolisthésis par lyse isthmique.

Le rachis est constitué d’un empilement de 7 vertèbres cervicales, 12 vertèbres thoraciques, 5 vertèbres lombaires, du sacrum (composé de 5 vertèbres fusionnées) et du coccyx (composé de 4 vertèbres).

 

Le rachis lombaire correspond à la partie basse, mobile, de la colonne vertébrale, articulée en haut avec le rachis thoracique rigide et en bas avec le sacrum.

 

Il est constitué d’un empilement de 5 vertèbres (nommées de L1 à L5) articulées entre elles à l’arrière, par les processus articulaires (= facettes articulaires) et à l’avant, par les disques intervertébraux, qui relient les corps vertébraux les uns aux autres (Figure 1).

 

Le rachis lombaire protège en son centre la moelle épinière (jusqu'à L1-L2) et les racines nerveuses de la queue de cheval (à partir de L1-L2) qui passent dans le canal vertébral. A chaque étage vertébral, les racines nerveuses sortent par les foramens (= trous de conjugaison).

Figure 1. Anatomie du rachis lombaire de face (gauche), de profil (centre) et de dos (droite).

Anatomie du rachis lombaire