HÔPITAUX UNIVERSITAIRES  

HENRI MONDOR 

ORTHOPÉDIE  

TRAUMATOLOGIE 

CHIRURGIE DU RACHIS 

Département Médico-Universitaire CARE (Pr. P. DESGRANGES) 

51, avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny - 94010 Créteil Cedex - France 

Tél : +33 1 49 81 26 07 

Fax : +33 1 49 81 26 08 

SERVICE DE CHIRURGIE ORTHOPÉDIQUE ET TRAUMATOLOGIQUE 

Chef de service : Pr. C.H. FLOUZAT LACHANIETTE 

© 2016 : Service de chirurgie orthopédique et traumatologique. Tous droits réservés. I Mentions légales 

Figure 2 : IRM du genou gauche. La fissure du ménisque interne s'est agrandie de façon à détacher un fragment entier (l'anse de seau méniscale) qui part au centre de l'articulation et provoque le blocage.

Figure 1 : Schéma mettant en évidence une fissur méniscale associée à une languette pouvant provoquer les blocages du genou.

Traitement 

Bilan paraclinique 

Les radiographies standard du genou sont indispensables afin de faire un bilan du genou et de rechercher une arthrose associée ou une fracture.

 

Des examens complémentaires (IRM, le plus souvent, ou arthro-scanner) sont nécessaires afin de confirmer le diagnostic et pour guider la prise en charge thérapeutique (Figure 2).

Symptomatologie 

Une lésion méniscale peut survenir en cas de traumatisme (lésion méniscale traumatique) ou de façon progressive (lésion dégénérative) ; en cas de lésion dégénérative, le ménisque est la première victime d'une maladie plus générale : la gonarthrose.
Lors d’un traumatisme du genou, il peut s’associer une entorse du genou avec une rupture du LCA.

Lors d’une lésion méniscale, le symptôme le plus fréquent est le blocage du genou. Une sensation de corps étranger intra-articulaire est également décrite. Les douleurs sont variables dans leur intensité et leur évolution.

Définition 

Traitement médical 

 

Il est possible de ne pas opérer un ménisque déchiré si celui-ci n’est pas gênant ou s'il s'agit d'une lésion dégénérative témoignant d'une arthrose débutante. Un traitement par infiltrations est proposé afin de soulager des douleurs résiduelles.

 

Traitements chirurgicaux 

 

Le but du traitement est de soulager la douleur du patient et d'améliorer la mobilité de l'articulation.


Suture méniscale : il s’agit de « réparer » le ménisque. Cette chirurgie peut se faire à ciel ouvert ou sous

arthroscopie. Elle est réalisée le plus souvent en ambulatoire.
Méniscectomie : il s’agit d’enlever le fragment de ménisque qui est abîmé. Il s’agit d’être le plus

conservateur possible. Cette intervention est réalisée sous arthroscopie en ambulatoire.

Ostéotomies et prothèses : si la maladie sous-jacente est la gonarthrose, le ménisque n'est pas en cause dans les douleurs et une chirurgie spécifique de l'arthrose sera proposée.

Le genou comporte deux ménisques : un ménisque interne et un ménisque externe. Ils sont situés entre le fémur et le tibia. Il s’agit d’un fibrocartilage dont le rôle au niveau du genou est celui d’un « amortisseur » et d'un stabilisateur du genou.

 

Le plus souvent en cas de traumatisme, les ménisques peuvent être lésés. Cela se traduit par une fissure au sein du ménisque, une languette ou une atteinte plus évoluée dite "en anse de seau" (Figure 1).

Pathologies méniscales