HÔPITAUX UNIVERSITAIRES  

HENRI MONDOR 

ORTHOPÉDIE  

TRAUMATOLOGIE 

CHIRURGIE DU RACHIS 

Département Médico-Universitaire CARE (Pr. P. DESGRANGES) 

51, avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny - 94010 Créteil Cedex - France 

Tél : +33 1 49 81 26 07 

Fax : +33 1 49 81 26 08 

SERVICE DE CHIRURGIE ORTHOPÉDIQUE ET TRAUMATOLOGIQUE 

Chef de service : Pr. C.H. FLOUZAT LACHANIETTE 

© 2016 : Service de chirurgie orthopédique et traumatologique. Tous droits réservés. I Mentions légales 

Avec l’âge les tendons perdent leurs qualités élastiques responsables de l’ascension de la tête humérale qui vient

« frotter » contre l’acromion.

L'articulation acromio-claviculaire met en jeu la partie externe de la clavicule avec l’acromion. Il s’agit d’une articulation superficielle, directement palpable sous la peau.

le subscapulaire

le supra-épineux

l’infra-épineux
le petit-rond

le long biceps est parfois inclu dans cette liste du fait de son implication dans la pathologie de la coiffe 

La coiffe des rotateurs est un élément musculaire stabilisateur de l’épaule. Elle correspond à l’ensemble des muscles et des tendons qui maintiennent la tête humérale en face de la gléne. Elle comprenant :

Pathologies dégénératives : arthrose glénohumérale, arthrose acromio-claviculaire, rupture de la coiffe des rotateurs, conflit sous-acromial, nécrose de la tête de l’humérus
Pathologies traumatiques : instabilité , disjonctions acromio-claviculaires  

Les pathologies de l’épaule sont nombreuses. On peut les classer en 2 types principaux :

L'articulation principale de l'épaule (articulation gléno-humérale) possède 2 principales caractéristiques : une très grande mobilité et une faible congruence, c'est-à-dire que, contrairement à la hanche, il existe un faible contact entre ses surfaces articulaires, un peu comme une orange reposant sur une soucoupe.

L’articulation glénohumérale est enveloppée dans un manchon tendinomusculaire : la coiffe des rotateurs. Le rebord de la glène, la poche fibreuse qui entoure l’articulation (la capsule) et un bourrelet élastique maintiennent la tête de l’humérus dans son logement.

l’articulation sterno-claviculaire (petite articulation unissant le membre supérieur au tronc),

l’articulation acromio-claviculaire (petite articulation unissant le membre supérieur au tronc),

l’articulation glénohumérale (articulation qui relie l’omoplate à l’extrémité supérieure de l’humérus).

Trois articulations permettent la mobilité de l’épaule : 1 articulation principale et 2 petites articulations (Figure 1) :

Figure 1. Anatomie de l'épaule.

Anatomie de l'épaule